École Internationale PACA, Manosque

Les évaluation du cursus international

Les évaluations sont faites par compétences au collège, ce qui n’exclut pas les notes, et sur 20 au lycée. Les résultats des évaluations sont visibles sur Pronote dans le relevé de notes.

L’EIPACA fonctionne en semestre. Au collège, un bulletin de compétences est émis à la fin de chaque semestre. Au lycée il s’agit d’un bulletin de notes.

Les élèves du cursus international participent également au évaluations nationales organisées par le Ministère de l’éducation nationale.

L’évaluation au collège se fait par compétences

Evaluation des connaissances, compétences et de la culture de l’élève

 De l’école élémentaire au collège, les élèves acquièrent progressivement un ensemble de connaissances et compétences réunies dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Le socle commun s’articule en cinq domaines de formation définissant les connaissances et les compétences qui doivent être acquises à l’issue de la scolarité obligatoire :

  • les langages pour penser et communiquer ;
    • comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’écrit et à l’oral ;
    • comprendre, s’exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale (ou une deuxième langue étrangère) ;
    • comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ;
    • comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps.
  • les méthodes et outils pour apprendre ;
  • la formation de la personne et du citoyen ;
  • les systèmes naturels et les systèmes techniques ;
  • les représentations du monde et l’activité humaine.

L’élève doit acquérir en fin de 3ème un niveau de maîtrise suffisant dans ces 8 composantes.

 

Au quotidien les élèves de l’EIPACA sont évalués par compétences avec 5 niveaux de maîtrise. Cette évaluation par compétence n’exclue pas une évaluation notée

Rouge : maîtrise insuffisante

Jaune : maîtrise fragile

Vers pâle : presque maîtrisé

Vert : maîtrise satisfaisante

Vert + : très bonne maîtrise

Ceci n’exclut pas les évaluations notées

Les élèves peuvent avoir aussi des évaluations chiffrées qui apparaissent dans leur relevé de notes sur pronote. En classe de 3ème, avec la préparation des épreuves écrites du DNB, plus d’évaluations chiffrées sont mises en place.

Le bulletin, le bilan de fin de cyle et le contrôle continu du DNB

Le bulletin publié à la fin de chaque semestre est le bulletin de compétences, qui donne lieu en fin de cycle à un bilan de compétences.

Ces compétences font partie de l’évaluation du Diplôme national du brevet. Pour en savoir plus, cliquez ici

Les évaluations nationales de 6ème

Tous les élèves de sixième en France sont évalués vers la fin septembre ou le début octobre. Cette évaluation nationale se fait sur une plateforme en ligne.

Elle est organisée sur les heures de cours et encadrée par les professeurs.

Ce sont deux épreuves de 60mn (10mn de préparation et 50mn d’épreuves) qui portent d’une part sur le français et d’autre part sur les mathématiques.

La correction est automatisée.

En Français, l’élève doit résoudre des exercices portant sur

  • sa compréhension de l’écrit : textes littéraires, documents, images
  • sa compréhension à l’oral : supports audio et vidéo
  • ses connaissances en étude de la langue : orthographe, grammaire, lexique

Depuis 2020, l’écrit est complété par un test de fluence qui permet de connaître la capacité des élèves à lire correctement un texte à voix haute en respectant la ponctuation et le rythme des groupes syntaxiques. Ce test est individuel et  mené par l’enseignant de français.  L’enjeu est primordial : un élève qui concentre ses efforts sur le déchiffrage ne peut pas se consacrer à l’essentiel : la compréhension de ce qu’il lit.

En mathématiques, l’élève est interrogé en français sur :

  • sa connaissance des nombres
  • ses capacités de calcul et de résolution de problème
  • ses connaissances dans les domaines de la géométrie et des grandeurs et mesure

Les résultats sont des indications pour l’enseignant et les familles. Ils permettent aux professeurs d’adapter  leur enseignement selon les besoins de chacun. Les élèves et les parents bénéficient également d’un retour individualisé (résultats sous enveloppe).

L’évaluation au lycée

Notation sur 20

Si les programmes sont tout autant basés sur des compétences, l’évaluation au lycée se fait selon le système de notation français sur 20, 10 étant la moyenne. Les enseignants sont libres de donner des évaluations autres que sur 20 et avec les coefficients de leur choix selon la nature du travail (mini-test, devoir maison, travail en classe, travail de groupe, présentation orale, devoir type bac).  Toutes les évaluations sont entrées dans Pronote et leurs résultats accessibles.

Sur le bulletin semestriel, sont mentionnées la moyenne de l’élève et la moyenne de la classe ainsi que l’appréciation de l’enseignant sur le travail et les progrès de l’élève.

Pour Parcoursup, les bulletins de première (semestre 1 et 2) et de terminale (semestre 1) sont versés automatiquement et mentionnent en plus la moyenne la plus basse et la plus haute de la classe ainsi que le rang de l’élève dans son groupe.

Le test de positionnement en seconde

Dès la deuxième quinzaine de septembre, tous les élèves de seconde passent ce test sur une plateforme numérique. Ce sont deux épreuves de 60mn (10mn de préparation et 50mn d’épreuves) en français et en mathématiques. La correction est automatisée.

Le test de maîtrise de la langue française est organisé en trois parties :

  • Compréhension du fonctionnement de la langue
  • Compréhension écrite
  • Compréhension orale

Le test de mathématiques est organisé en deux domaines communs :

  • Organisation et gestion de données
  • Nombres et calcul

S’y ajoutent en voie générale,

  • De la géométrie : exercices autour de la géométrie de raisonnement
  • Et du calcul littéral : exercices autour des expressions algébriques

La correction est automatisée. Les résultats sont communiqués aux élèves. Ils sont totalement anonymes en dehors de l’établissement. Communiqués à l’enseignant, ils permettent de mieux accompagner l’élève pour consolider ses acquis.