École Internationale PACA, Manosque

Spécialité HGGSP

La spécialité « Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques » est l’une des 8 spécialités pouvant être choisies par les élèves à partir de la classe de prèmière.

 

 

A qui s’adresse cette spécialité ?

  • Aux élèves qui souhaitent comprendre le monde qui les entoure.
  • A ceux qui suivent l’actualité,  s’intéressent aux relations internationales et se questionnent.
  • A ceux qui aiment argumenter et débattre.
  • A ceux qui ont déjà une appétence pour l’Histoire et la Géographie.

 

Une approche différente du cours d’Histoire Géographie

Le cours est donné en français et rassemble des élèves de différentes sections. Cela suppose donc une bonne maîtrise du français pour la compréhension des documents et l’expression orale ou écrite. Cette spécialité complète et développe différemment le cours du tronc commun en langue de section. L’un et l’autre s’enrichissent des apports de chacun.

  • Cette spécialité vous donne le temps de travailler à plusieurs et de faire des recherches.
  • Une place conséquente est également donnée à l’oral avec la prise en charge par une équipe d’élèves d’un jalon du programme.
  • Cette approche pédagogique vous permet d’acquérir une progressive autonomie, qui sera cruciale pour votre réussite dans le supérieur.

Qu’allez-vous étudier ?

Les programmes comportent 5 et 6  thèmes qui se composent chacun de trois parties

  • Tout d’abord, deux axes de travail qui analysent le thème avec des approches différenciées
  • Puis un travail conclusif pour se réapproprier les connaissances acquises sur les deux premiers axes et les remobiliser dans le troisième volet.

Deux à trois jalons sont proposés dans chaque partie. Par thème, il y a donc 6 à 9 jalons. Cette variété permet d’ouvrir votre champ de réflexion et d’acquérir une culture diversifiée.

 

Les programmes officiels : les thèmes d’étude

Classe de première: «Acquérir des clefs de compréhension du monde contemporain »

  • Comprendre un régime politique: la démocratie
  • Analyser les dynamiques des puissances internationales
  • Étudier les divisions politiques du monde: les frontières
  • S’informer: un regard critique sur les sources et modes de communication
  • Analyser les relations entre États et religions

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/92/5/spe576_annexe_1062925.pdf

 

Classe terminale : «Analyser les grands enjeux du monde contemporain»

  • De nouveaux espaces de conquête
  • Faire la guerre, faire la paix: formes de conflits et modes de résolution
  • Histoire et mémoires
  • Identifier, protéger et valoriser le patrimoine : enjeux géopolitiques
  • L’environnement, entre exploitation et protection : un enjeu planétaire
  • L’enjeu de la connaissance

https://cache.media.education.gouv.fr/file/SPE8_MENJ_25_7_2019/18/0/spe254_annexe_1159180.pdf

 

 Quelle quantité de travail et quelles évaluations ?

  • Cette spécialité demande un travail régulier d’acquisition des connaissances et surtout des concepts. Des évaluations brèves après les présentations des élèves, le visionnage d’un documentaire ou la lecture d’un article ponctuent régulièrement le thème.
  • Le travail d’équipe en autonomie est évalué aussi bien à l’écrit (note collective) qu’à l’oral (note individuelle).
  • Enfin, les élèves sont préparés en devoir maison (DM) et devoir sur table (DS) aux épreuves du bac : une dissertation et une étude critique de un ou deux documents.

 

 

 Comment serez-vous évalué au Bac ?

Si vous abandonnez HGGSP en Terminale, vous passerez une « Epreuve commune » début mai. Le sujet est tiré d’une banque commune de sujets qui est nationale. Le sujet  peut porter sur un jalon ou plusieurs, ou sur l’objet conclusif. L’exercice est une composition à réaliser en 2h00 et corrigée par un autre professeur  que celui qui a enseigné la spécialité. Un coefficient de 5 est attribué à cette épreuve pour le Bac.

Si vous gardez HGGSP en Terminale, vous ne passez pas l’épreuve commune de Première. Le cours en Terminale est de 7 périodes au lieu de 5 en première. La spécialité de Terminale est évaluée en mars lors d’une épreuve de 4h00. Le sujet est composé de deux exercices : une dissertation et une étude critique de un ou deux documents. Elle est corrigée par un professeur qui n’est pas celui qui a enseigné la spécialité. Réalisée en mars, elle porte sur une partie du programme définie comme suit : les thèmes 1, 2, 3 et 5 les années paires et les thèmes 2, 4, 5 et 6 les années impaires.

Le grand oral qui se déroule sur la deuxième quinzaine de juin prend également appui sur la spécialité. Le candidat choisi un thème/jalon au programme comme support à son travail.

 

 Vers quelles études mène cette spécialité ?

Développant votre culture générale, elle peut tout aussi bien s’associer avec d’autres spécialités littéraires ou humanités (SES, HLP, LLCE) mais peut aussi être associé avec les sciences, plusieurs thèmes au programme questionnant l’environnement et les enjeux contemporains.

Elle vous ouvre les CPGE littéraires ou économiques, les études de sciences politiques, le journalisme, le droit, les écoles de commerce, les études de communication et de nombreuses licences.

 

Une spécialité pluridisciplinaire

Elle mobilise plusieurs points de vue, des concepts et des méthodes variés, c’est pourquoi à l’EIPACA plusieurs enseignants interviennent.

La classe de première

La classe de terminale

  • Divers