École Internationale PACA, Manosque

Guide des bonnes pratiques et de l’honnêteté scolaire

Les devoirs doivent être rendus à temps

Les devoirs sont inscrits dans le cahier de texte sur Pronote et les élèves doivent également les noter dans leur agenda personnel.

Aucun travail long ne sera donné du jour au lendemain. Si l’emploi du temps fait que le cours se déroule sur deux jours consécutifs, il y aura de temps en temps du travail du jour pour le lendemain.

Si vous avez une semaine plus chargée, n’hésitez pas à en informer vos professeurs. Les professeurs ont aussi la possibilité de vérifier grâce à Pronote votre charge de travail qui peut différer selon votre section ou vos spécialités.

Chaque enseignant définit lui-même les modalités de rendu : sur papier en cours, dans l’espace élève Pronote, envoi par mail. Respectez ces consignes.

Un professeur n’est pas tenu d’accepter un travail en retard. Il peut accorder un délai en fonction d’une situation particulière justifiée dont vous l’informez si possible avant le jour du rendu. Il peut mettre en place un retrait progressif de points en fonction du retard.

Un travail non rendu dans les temps accordés par le professeur est sanctionné par un zéro. Pronote permet de l’afficher comme un 0 pour travail non rendu, ce qui permet à vos parents d’en être informés. Si les travaux non rendus se répètent, vous pouvez être mis en retenue pour les réaliser.

 

Devoir à la maison et plagiat

Le plagiat consiste à recopier ce que quelqu’un a dit ou écrit comme si vous en étiez l’auteur, sans mentionner la provenance de votre texte. Chaque travail demandé à l’école doit être personnel et original.

Copier-coller le texte d’autrui en le faisant passer pour le vôtre constitue une forme de tricherie. Avec Internet, cette pratique est malheureusement de plus en plus fréquente. Lorsque vous empruntez le texte d’autrui pour appuyer vos arguments, vous devez le placer entre guillemets et citer l’auteur de ce texte.

Vous pouvez vous appuyez sur des travaux existant mais à la fin de votre travail, vous devez toujours ajouter une bibliographie et / ou sitiographie  dans lesquelles vous énumérez toutes les sources que vous avez consultées (par ex. les livres, magazines et sites Internet).  Si vous vous appuyez sur un nombre de sources limité, vous pouvez aussi référencer ces sources dans un renvoi de bas de page. Si vous réutilisez simplement une photo, un graphique ou n’importe quel document, précisez la source.

N’oubliez pas que le plagiat est une forme de malhonnêteté scolaire et constitue une infraction au droit de la propriété intellectuelle.

 

Tricherie et fraude en devoir en classe et en examen

La tricherie est une autre forme de malhonnêteté scolaire. Voici une liste non exhaustive d’exemples de tricheries :

  • Recopier le travail de quelqu’un d’autre pour un devoir à la maison, en classe ou pendant un examen ;
  • Permettre à quelqu’un de recopier votre dissertation, travail ou examen ;
  • Vendre ou acheter des devoirs, travaux, des questions de tests ou d’examens à quelqu’un ou sur un site internet;
  • Remettre le même travail dans plus d’un cours ou plusieurs fois pour le même cours;
  • Faire préparer et/ou rédiger un travail par une personne autre que celle dont le nom figure sur le travail, que ce soit un camarade, un parent ou un professeur particulier;
  • Introduire dans un local d’examen du matériel qui pourrait servir à tricher.

L’entraide entre élèves est fortement encouragée, mais recopier le travail d’un camarade même si vous avez préalablement réfléchi ensemble est un acte de tricherie. Le devoir que vous rendez à votre enseignant doit être rédigé individuellement et être une production originale.

Rappelez-vous que la tricherie représente un grave manque de respect à votre égard ainsi qu’à l’égard de vos camarades de classe et de votre professeur, et qu’elle ne rend pas service aux autres.

 

Sanctions

L’élève auteur de tricherie ou de plagiat sera sanctionné comme précisé au règlement intérieur.

En cas de tricherie ou de tentative de fraude en classe ou lors des examens, vous risquez de vous voir octroyer une note nulle (0).

Mais vous vous exposez à d’autres mesures disciplinaires. Pour l’enseignement international : les sanctions administratives au baccalauréat sont régies par le décret n°2012-640 du 3 mai 2012 et le décret 2013-469 du 5 juin 2013.

Elles vont du blâme, à la privation de toute mention au diplôme, l’interdiction de participer à un examen pendant 5 ans au maximum, et jusqu’à l’interdiction de s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur pendant 5 ans au maximum.

 

 Une responsabilité collective

Chaque élève est responsable de son travail. Il se doit

  • de rendre un travail personnel et original qu’il a lui-même réalisé sans plagiat ni tricherie
  • de citer ses sources si son travail s’appuie sur des textes, des données ou autres matériels trouvés lors de ses recherches

Chaque enseignant

  • sera vigilent à la production d’un travail personnel et original
  • pourra refuser la correction d’un travail qu’il soupçonnera entaché de tricherie ou plagiat
  • prendra les sanctions nécessaires et en informera l’école et les parents

Chaque parent

  • veillera à sensibiliser également son enfant à la notion d’honnêteté scolaire et aux risques encourus en cas de devoirs non rendus, de tricherie, plagiat ou fraude à l’examen
  • si son enfant reçoit l’appui d’un tiers dans certaines matières, à ce que les devoirs rendus ne soient pas le travail de cette personne